Vous êtes ici: Accueil > Costa Rica > La nature > La flore > Arbres et forêts > Mangrove.

la Mangrove

Un écosystème unique

La forêt de mangrove est une forêt littorale qui ne se trouve que sous les tropiques. Au Costa Rica vous la verrez le long de la côte pacifique. elle occupe 1% du territoire national

vues de mangroves Costa Rica

La mangrove revêt une importance capitale

  • Source de richesse pour la pêche côtière
  • Ressources pour l'industrie pharmaceutique
  • Barrière naturelle contre l'érosion du littoral du à la houle et aux tempêtes
  • Site attractif pour le tourisme

Ce sont des zones généralement situées aux embouchures de fleuves où l’eau douce rencontre l’eau salée et où la végétation est adaptée à la fois à la forte salinité de l’eau ainsi qu’aux inondations cycliques dues aux marées et aux crues de la rivière
Cet écosystème très particulier est d’une extrême richesse : au cœur des racines de la mangrove s’accumule du matériel organique d’origine diverse, boue, sable et restes organiques. Viennent y habiter une grande variété d’éponges, d’huitres, de corail, algues et autres organismes et invertébrés ainsi que des formes de vie plus mobiles comme des crabes, crevettes, langoustes. De nombreux poissons s’y reproduisent attirés par les aliments apportés à la fois par la mer et la rivière. De nombreux oiseaux y nichent appâtés par l’abondance des fruits et de la vie marine (aigles, martins pécheurs, pélicans, frégates, ibis, aigrettes,….). On y observe aussi des reptiles tels que les iguanes, de petits boas, des caïmans et de jeunes crocodiles ainsi que des mammifères comme des singes

Où et comment découvrir la mangrove ?

Au Costa Rica vous pourrez découvrir ce fabuleux écosystème dans les canaux proches de Sierpe, à l’embouchure du rio Terraba en allant vers Drake Bay, à Tarcoles face au parc national de Carara, à  Isla Damas proche de Manuel Antonio, à Isla Chira où vous pourrez même découvrir la pêche traditionnelle au cœur de la mangrove pour aller y chercher les coquillages nommés piangas

Coopemangle, est une initiative intéressante de coopérative regroupant une quinzaine de familles et ayant comme objectif de préserver grâce au tourisme les mangroves de Sierpe- Terraba
En petite barque à moteur ou en kayak d'excellents guides vous feront découvrir ce monde fantastique et irréel; les sorties sont fonction des horaires de marées. N’oubliez pas votre appareil photo et vos jumelles ainsi qu'un bon produit anti moustique


40% de la population mondiale vit dans une frange de moins de 100 km des côtes. Il est donc important de connaitre notre bord de mer
Le Costa Rica, bien conscient de l’importance de ce milieu naturel s’engage à faire de nombreux efforts : 12 zones humides ont été déclarée d’importance internationale (sites Ramsar)

Les principaux arbres de la mangrove

Le type d’arbre que l’on y rencontre s’appelle le palétuvier :

  • Le palétuvier rouge (Rhizophora mangle) et le palétuvier Té (Pelliciera rhizophorae) pousse sur les fonds marins de peu de profondeur. Ce sont les pionniers qui gagnent sur la mer. Le premier se maintient grâce a son entrelacs de racines échasses aériennes en forme d'arceau, le second  grâce a ses larges racines qui forment une large base
  • Le palétuvier noir (Avicennia germinans), que l'on reconnait facilement à ses pneumatophores, racines aériennes sortant perpendiculairement de la vase  pour respirer  entre lesquelles s’accumulent du sable, des feuilles et d’autres restes organiques participent à surélever le fond jusqu’à la superficie.
  • Le terrain se dessèche alors et reste ferme ce qui favorise l’arrivée d’autres plantes comme le palétuvier blanc (Laguncularia racemosa) qui comme le palétuvier noir a des racines de type neumatóforos mais ne sortant pas autant de l ‘eau. Il possède des glandes pour expulser le sel
  • Le dernier type de mangrove rencontré au Costa Rica est le palétuvier botoncillo (Conocarpu erecta)

Accès produits

Calendrier

Météo