Le peuple Huetar

Le peuple Huetar

Carte de la région des Chorotegas

Les Huetars, nommés aussi Güetar, étaient environ 11 500 au XVIème siècle et aujourd’hui un peu plus de 1 000 personnes. Originellement, ils étaient installés sur le Pacifique, de Herradura à Tarcoles, c’était des pêcheurs, rois du poisson perroquet !

Leur peuple s’est établi sur une grande partie du territoire autour de 5 chefs, regroupés en deux seigneuries séparés par le rio Viralla : Garabito pour l’Ouest y Guarco pour l’Est. Leurs 2 grands atouts stratégiques étaient la planification géographique liée aux ressources naturelles disponibles, et l’utilisation de sentiers cachés et des rivières pour rejoindre les villages éloignés les uns des autres. Au nord en direction de San Ramon et au sud, vers Puriscal, puis à l’est d’Heredia jusqu’au Mont Chirripo, ils ont conquis et partagés certains territoires avec les Cabecars et les Malekus. C’était la tribu la plus puissante du Costa Rica précolombien et certainement les détenteurs du monument national de Guayabo

Aujourd’hui les Huetars parlent espagnol, mais leur langue d’origine est le chichab dont « Xu » signifiait « maison ». Leur habitat traditionnel est une chaumière – hutte construite de bois, roseau, paille et aux toits tissés de palme et guineo morado, donc très solides et imperméables

Loin de l’esprit belliqueux de leurs ancêtres, les Huetars du XXIème siècle sont un peuple solidaire, dont les plus proches communautés s’unissent pour construire les maisons et se récompensent par le partage de bon repas, traditionnellement à base de poule, accompagné de la chicha, alcool extrait du Jicaro dont la coque sert de verre lors de la fête d’inauguration

Ce sont des agriculteurs qui cultivent le maïs et sèment des haricots noirs à Quirriqui et Zapaton. Ils ont gardés leur système ancestral de culture en jachère, continuent d’utiliser des médecines traditionnelles (plantes, mollusques, crustacés) et content leur Histoire. La fête du maïs est aussi une tradition Huetar, qui donne à Upala un joli défilé de jeunes femmes revêtant des costumes thématiques pour se faire élire Reine. Les femmes sont des experts de l’art du tissage de roseau, paille, liane, fibre de plantain réalisant ainsi paniers, chapeaux, nattes, sacs et objets décoratifs. Les couleurs pastelles de cet artisanat sont naturelles, tirées de l’ébullition d’ajilla, cucharilla, chira, tule, yuquilla, soit des essences naturelles faisant les couleurs du monde!

Exemple de rites particuliers : les cycles lunaires sont très influents pour les Huetars, qu’il s’agisse de plantation, d’élagages, de se couper les cheveux ou de la fabrication d’artisanat végétal. Dans ce dernier cas, et pour fabriquer des paniers, les matériaux (roseaux, lianes…) se coupent uniquement lorsque la lune est dans son quatrième quart de décroissance, et ce pour prévenir les termites !

Découvrez les autres peuple amérindiens

Jettez un oeil sur les Loisirs Culturels

Retrouvez tous les thèmes Ethnologiques

Nos conseillers sont là pour vous orienter sur le voyage que vous souhaitez, en réponse directe et rapide
Contactez nous pour nous soumettre votre projet Haut de la Page

Particularités de

Retournez à la page Grenouilles


  • Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/cactusto/public_html/wp-content/themes/entrada/admin/functions/custom-functions.php on line 1010